Accueil > Voyage > Les parcs nationaux thaïlandais à ne pas manquer

Les parcs nationaux thaïlandais à ne pas manquer

La Thaïlande présente une grande variété de paysages ainsi que de climats et possède une faune et une flore extrêmement riche. En effet, on compte près de 150 parcs nationaux naturels maritimes et terrestres.

 

Le parc national de Doi Inthanon : la plus haute forêt de nuages

doi inthanon

La plus haute montagne de Thaïlande se trouve dans la province de Chiang Mai : Doi Ithanon dont le sommet culmine à 2 595 mètres d’altitude. Ce dernier est couvert d’une forêt dense, de fougères, lichens, plantes exotiques et orchidées sauvages,  souvent baignés dans les nuages.

Paradis pour les randonneurs, ce parc est abrite également les derniers ours noirs asiatiques et c’est une grande réserve ornithologique. Plus bas, on trouve Mae Ya, une magnifique chute d’eau entourée de végétation luxuriante.

Enfin, certaines tribus subsistent dans ces montagnes comme les Hmong et Karen.

 

Le parc national d’Erawan : le charme des cascades

erawan waterfall

Dans la province de Kanchanaburi, ce parc est l’un des plus connus et visités du pays surtout pour sa sublime cascade Erawan aux sept rebonds.

Plusieurs autres piscines naturelles d’eau turquoise se mêlent à la végétation tropicale. Ce cadre dégage une atmosphère magique et les grottes valent aussi le détour.

 

Le parc national Khao Sam Roi Yot : des grottes sur une chaine de montagnes le long du golf de Thailande

Khao-Sam-Roi-Yot-National-Park-TH1

Situé dans la province de Prachuap Khiri Khan, en bord de mer, ce parc fut le premier parc national côtier.

Ce dernier tient sa notoriété de la grotte Phraya Nakhon dans laquelle a été construit un pavillon royal destiné à recevoir le roi Rama V lors de sa visite du site.

On peut aussi observer des stalactites et stalagmites dans les Kaew et Crystal Caves. L’endroit se révèle idéal pour effectuer des treks et c’est le territoire des singes, crabes et oiseaux.

 

Le parc national Khao Yai : la genèse de la vie sauvage

Waterfall

Au Nord-Est de Bangkok, ce parc possède une énorme superficie de 2165 km² et la faune et la flore que l’on y rencontre sont particulièrement exceptionnelles avec notamment des tigres, des ours, des gibbons et spécialement des éléphants sauvages.

Vastes forêts de mousson, ponts suspendus, chutes d’eau et grottes ponctuent la balade et transportent au sein de cette nature abondante.

 

Le parc national maritime Mu Ko Ang Thong : merveilleux lagon du golfe thaïlandais

angthong-2

Non loin de Koh Samui, ce parc regroupe 42 îlots inhabités, perdus au milieu de l’océan. Cela en fait un lieu parfait pour la plongée afin d’observer les récifs de coraux préservés ou pour les promenades en kayak.

Plages de sables blancs, lagons aux eaux transparentes et végétation dense en font un endroit paradisiaque.

 

Vidéo – Parc national de Khao Sok :


Notez cet article :
Les parcs nationaux thaïlandais à ne pas manquer 4.19/5 - 21 votes




Partagez cet article :

Auteur : Easy Thailande


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Voyage

+ de 160 000 membres

+ le kit voyage offert


Vous et la plongée ?




Comparez 20 voyagistes :


Vols
   De vers
 
Départ :
Retour :